MOOC, SPOC, COOC : quelles sont les différences ?

MOOC, SPOC, COOC quelles sont les différences

Le concept d’e-learning s’est largement développé au sein de nombreuses entreprises, répondant à des besoins de formation pour les salariés. Parmi les méthodes phares figurent notamment le MOOC, SPOC et COOC. Bien que leurs principes se rejoignent, leurs méthodologies et leurs formats présentent quelques différences.

Méthodes e-learning : les spécificités

Les méthodes d’e-learning apparaissent pour les sociétés comme une excellente alternative pour remplir leurs obligations de formation. En effet, le maintien de l’employabilité et de la compétitivité nécessite des renforcements de capacités ou d’acquisition de compétences nouvelles.

Celles-ci portent entre autres sur les évolutions numériques, la digitalisation ou autres mutations des métiers. Il revient aux responsables de formation de choisir les types qui correspondent au secteur d’activité et aux branches professionnelles.

L’e-learning représente également un moyen fiable et efficace pour s’orienter vers la digitalisation. Celle-ci peut relever d’une extension de l’activité ou du business comme elle peut viser un développement de notoriété. Le choix des types de formation est crucial, nécessitant une compréhension des différences entre les MOOC, COOC ou encore SPOC.

MOOC : des cours gratuits avec certification

MOOC est l’acronyme de Massive Open Online Course, se traduisant par une formation digitale accessible en inscription gratuite. Les cours sont constitués de fiches pédagogiques accompagnées d’exercices. Néanmoins, ces derniers sont optionnels pour les apprenants.

Le MOOC est également composé de vidéos, dont la durée varie selon les contenus, généralement entre 5 et 10 minutes. Outre les fiches et les exercices, un quiz e-learning est disponible pour l’évaluation des apprenants. Un social learning est en outre mis en place pour favoriser l’échange et le partage entre les inscrits aux formations.

Le MOOC cible la masse, expliquant ainsi le nombre croissant d’inscrits à ce type de projet pédagogique. Bien que l’idée initiale ait été de répondre aux attentes des étudiants, le format s’est développé pour les salariés. Chaque fin de formation MOOC aboutit à un certificat.

SPOC : l’alternative payante du MOOC

SPOC désigne Small Private Online Courses, s’annonçant avant tout comme une alternative payante de MOOC. En effet, ce projet pédagogique reprend les mêmes contenus et le même concept. La différence notable se situe à l’audience des cours.

SPOC se démarque par son caractère « privé ». Développé pour les entreprises, il permet de programmer des formations au sein de leur équipe uniquement. Autrement dit, il sert à former les salariés via des cours à distance dans son format SPOC intra-entreprise. Lorsque les apprenants relèvent de plusieurs organismes, le format adéquat se présente en SPOC inter-entreprises.

En général, cet outil de formation est spécialisé. En ce sens, les volets des cours relèvent d’un domaine spécifique, souvent personnalisé d’une structure à l’autre. Par ailleurs, la possibilité d’un coaching personnel ou en groupe est également un atout. Les échanges se développent, que ce soit entre les apprenants ou avec les formateurs.

En général, les cours proposés dans le SPOC sont accessibles via des vidéos et des exercices. Ceux-ci se déclinent en cas pratiques ou en quizz afin de permettre la validation des acquis. Les formateurs et les apprenants exploitent également les forums et les réseaux sociaux pour favoriser davantage les discussions et les échanges. Afin de garantir l’accompagnement individuel de chacun, les places aux cours dans le cadre du SPOC sont limitées. Enfin, comme pour le MOOC, ce projet pédagogique délivre aussi un certificat à l’issue des formations.

COOC : le format privé du MOOC

Le COOC renvoie au Corporate Online Open Course. Ainsi, il s’agit d’une version personnalisée, ciblant particulièrement une entreprise et son activité principale. Dans sa mise en place, le COOC se présente comme un outil d’accompagnement dans une digitalisation.

Il comporte des volets de cours spécifiques : développement de compétences, formation de clients ou encore intégration d’une nouvelle recrue. Les contenus sont élaborés de manière à correspondre exactement aux attentes et aux objectifs. Ceux-ci portent entre autres sur la présentation et la manipulation d’outils innovants. Ils peuvent concerner l’intégration de nouveaux services ou le recrutement de partenaires.

Le COOC interne désigne les cours conçus et préparés pour l’ensemble du personnel. Cette communauté est donc privée et les contenus ne sont accessibles que pour les apprenants autorisés. Ces derniers peuvent être des salariés, mais peuvent également englober le réseau de partenaires : prospects, clients, etc. L’entreprise a la possibilité de mettre en place un COOC pour échanger et discuter avec ses collaborateurs.

Tout le monde peut accéder au COOC externe, cela faisant souvent partie d’une politique de fidélisation. Les contenus abordent des thématiques assez génériques, comme l’expertise d’organisation. Ce format cible aussi les sociétés qui désirent développer une notoriété virtuelle satisfaisante.

Qu’il soit externe ou interne, cet outil reste ciblé et spécifié incluant des formats différents pour les échanges et la formation. Les apprenants accèdent ainsi à des vidéos ou des exercices pratiques. Ils assistent et participent également à des webinaires et des travaux collaboratifs. L’accompagnement et les discussions sont les priorités dans un COOC. Ainsi, des forums et le social learning font partie intégrante du programme.

Le MOOC, SPOC, COOC et autres récompensent les apprenants à chaque fin de parcours. Pour le dernier type, les plus méritants reçoivent des certificats, des badges ou encore des médailles.

Cela pourrait vous intéresser …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *