meilleur mooc

Les MOOC peinent toujours à s’imposer comme référence de formation

Arrivés en France en 2012, les MOOCs, qui sont des cours publics et ouverts à tous en ligne n’ont toujours pas réussi à s’imposer comme la référence pour les formations, que ce soient pour les personnes en cours d’étude ou celles en entreprise. Et pour cause, bien qu’il s’agisse d’une véritable avancée dans l’aire du numérique, les personnes restent encore assez distantes face à ces nouvelles techniques d’apprentissage qui fascinent et inquiètent. 

UN mooc qui a du mal à s’imposer

Les contenus et formats ont du s’adapter aux nouvelles tendances qui ont fait suite à l’apparition des MOOCs. De même, les outils de diffusion et les différents canaux de commercialisation n’ont pas encore réussi à s’adapter complètement aux nombreux changements qu’impliquent les MOOCs. Malheureusement, la formation professionnelle, est, pour l’heure, restée figée plusieurs années dans le passé. Malgré l’essor des MOOCs en 2015 comme Coursera ou Udemy et 2016, leur succès est encore très discutable. Et pour cause, cela s’explique par la multitude des appellations entre e-learning, SPOC et MOOC qui rendent la situation souvent un peu confuse pour les utilisateurs.

De plus, le taux de complétion demeure très faible. Sur 100 personnes commençant une formation en ligne, seulement 10 iront jusqu’au bout. Un taux qui est bien en deça de ce qu’il pourrait potentiellement être. Ce qui est également regrettable est que très peu de formations sont proposées par les responsables formation ou les professionnels des ressources humaines. En effet, les rares personnes en entreprise qui se tournent vers les MOOCs le font de leur plein grée.

Il est vraiment étonnant de ne pas voir plus d’entreprises passer le cap. Et pour cause, aujourd’hui, l’économie de la connaissance joue un rôle clef que les entreprises n’ont pas encore toutes considéré. Le MOOC devrait occuper une place beaucoup plus importante dans la formation professionnelle dans les années à venir. Et pour cause, il le mérite largement !

La nécessité de revoir le MOOC

Si il ne connait pas le succès qu’il devrait connaître, c’est forcément qu’il y a quelque chose qui ne correspond pas forcément aux attentes des utilisateurs potentiels. Il dispose déjà de nombreux atouts considérables puisqu’il propose des contenus hautement qualitatifs à prix accessibles, des formateurs très qualifiés, un suivi personnalisé et des évaluations certifiantes. Il est donc plus que surprenant de voir qu’il ne parvient toujours pas à s’imposer comme la référence qu’il devrait être en matière de formation professionnelle.

Parmi les critiques qui sont parfois faites aux MOOCs, on retrouve souvent la gratuité. Et oui, cela peut paraître bizarre mais cela réduit considérablement la confiance que les utilisateurs lui accordent. En effet, dans l’esprit de nombreux salariés, une formation gratuite ne peut pas être de qualité. Cela explique en très grande partie l’aversion de très nombreuses personnes à s’engager vers une formation MOOC. Avec des MOOCs payants, à un prix attractif, certains experts estiment que la demande pour les MOOC pourrait être largement supérieur. De surcroît, cela aurait un effet doublement positif dans la mesure où de meilleur professeurs seraient alors attirés par une gratification supérieure.

Les MOOC peinent toujours à s’imposer comme référence de formation
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *